Ingénieur chercheur en mécanique H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-4902  

Description de l'unité

Situé en Essonne, sur les communes de Bruyères-le-Châtel et d'Ollainville, le centre CEA DAM-Île de France (DIF), est l'un des centres de la Direction des applications militaires. L'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache, en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire, lui est aussi rattachée.

Ses principales activités sont la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires.

Le site accueille 1800 permanents (ingénieurs, chercheurs, techniciens et personnel en soutien de la recherche) avec des expertises de haut niveau en physique théorique et expérimentale, en simulation numérique, en ingénierie, en informatique, en instrumentation, en sciences de la terre et en surveillance de l'environnement. Chaque année sont accueillis de 100 à 150 thésards, post-docs, alternants et stagiaires.

Le CEA DAM-Ile de France est le leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches.

Description du poste

Domaine

Mécanique et thermique

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Ingénieur chercheur en mécanique H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Contexte :
Il s'agit de :
- Renforcer l'équipe loi de comportement dynamique, développer des techniques avancées d'ajustement de ces lois et fournir l'incertitude associée
- Développer des modèles adaptés au comportement des matériaux utilisés et concevoir des expériences discriminantes
- Mettre en œuvre des lois de comportement multi-échelles

Mission :
Lors d'expériences de détonique ou de choc laser, les matériaux subissent des pressions et des vitesses de déformation extrêmes et affichent des comportements complexes. Ainsi le mode de déformation peut évoluer en fonction de la sollicitation mais également lors de l'expérience. Ainsi nous pouvons observer à la fois des macles et des dislocations activées thermiquement ou au contraire via le trainage visqueux. Cette phénoménologie très variée et complexe est difficile à traduire dans des modèles d'autant que les caractérisations classiques (machines de compression/traction, barres d'Hopkinson) ne couvrent qu'une petite partie du domaine des sollicitations rencontrées.

Le poste proposé ici a pour but de faire le lien entre les différentes échelles. Il comporte deux aspects :
* Un aspect expérimental, avec d'une part l'interprétation d'essais de caractérisation mécaniques classiques et d'autre part la conception puis l'interprétation d'expériences de développement d'instabilités plastiques en sollicitation laser.
* Un aspect modélisation : les modélisations actuelles permettent d'envisager de construire des matériaux numériques transcendant les échelles. Les équipes d'un Département voisin travaillent ainsi sur des modèles permettant de remonter les échelles, de la simulation ab initio au calcul de structure en passant par la dynamique moléculaire et des modèles polycristallins. Le candidat devra participer à ces travaux, en particulier sur la dernière étape visant à créer une loi de comportement renseignée par les approches multi-échelle, donc potentiellement apte à répondre correctement à toutes les sollicitations, et intégrée dans un code de simulation d'hydrodynamique rapide.

Activités :
* Expertise des techniques de caractérisation mécanique des matériaux et des signaux expérimentaux associés
* Mise en place de lois de comportement adaptées aux matériaux utilisés. Etudes multi-échelles
* Conception d'expériences discriminantes

Profil du candidat

Doctorat

Bonnes connaissances et compétences en Mécanique des solides et en Analyse statistique.
Bonnes compétences en Informatique scientifique.

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France

Ville

26 Rue de la Piquetterie, 91680 Bruyères-le-Châtel, France

Demandeur

Disponibilité du poste

01/07/2018