Post-doc Réalisation de tests et modélisation thermiques des composants face au plasma

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-13767  

Description de l'unité

L'Institut de Recherche sur la Fusion par confinement magnétique est l'un des départements de la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA. Depuis plus de 50 ans, son rôle est de mener des recherches sur une nouvelle source d'énergie : la fusion par confinement magnétique, en association avec le programme Fusion européen. L'IRFM est installé sur le Centre CEA de Cadarache.
Les activités de l'IRFM sont structurées autour de trois axes de recherches et développement :
• contribuer à la réalisation du projet ITER et ceux de l'Approche Elargie (tokamak JT-60SA principalement)
• préparer l'opération scientifique d'ITER, à travers des activités d'expérimentation et de contrôle, ainsi que de théorie et de modélisation.
• établir les bases du futur réacteur de fusion

Ces activités sont intimement connectées à un effort tout particulier de formation des générations futures de physiciens et technologues de la fusion.
L'IRFM a à sa disposition de nombreuses plateformes de R&D et de tests, dont le tokamak WEST (pour Tungsten (W) Environment Steady-state Tokamak), transformation de Tore Supra en banc de test pour ITER. Le nouveau tokamak du CEA va permettre de tester l'un des composants clés d'ITER et de poursuivre les recherches en physique des plasmas, dans un contexte international grâce aux nombreuses collaborations mises en place.

Description du poste

Domaine

Mécanique et thermique

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Post-doc Réalisation de tests et modélisation thermiques des composants face au plasma

Sujet de stage

Le contrat postdoctoral consiste à la réalisation d'expériences spécifiques (campagnes expérimentales) de CFP, l'exploitation et l'interprétation de données expérimentales issues des moyens expérimentaux de l'IRFM (tokamak WEST, station de test HADES) accompagnées d'une modélisation thermique pour d'une part, une meilleure compréhension des phénomènes thermiques et pour d'autre part une meilleure maitrise des phénomènes d'endommagement, fondamentale pour l'évaluation de la durée de vie (vieillissement) des CFP.

Durée du contrat (en mois)

1 an + an

Description de l'offre

Le contrat postdoctoral consiste à la réalisation d’expériences spécifiques (campagnes expérimentales) de CFP, l’exploitation et l’interprétation de données expérimentales issues des moyens expérimentaux de l’IRFM (tokamak WEST, station de test HADES) accompagnées d’une modélisation thermique pour d’une part, une meilleure compréhension des phénomènes thermiques et pour d’autre part une meilleure maitrise des phénomènes d’endommagement, fondamentale pour l’évaluation de la durée de vie (vieillissement) des CFP.

Une quantité importante de données expérimentales sera ainsi générée (mesure de température par caméra infrarouge, pyromètres, calorimétrie), mettant ainsi en évidence :

(i) la validité d’un concept ou d’une technologie d’assemblage,

(i) la performance (limite opérationnelle) d’un composant CFP en terme de marge vis-à-vis du flux critique,

(iii) un éventuel endommagement (zones fondues, apparition de fissures, changement de structure cristalline, capacité thermique dégradée, etc…) en fatigue thermomécanique.

 Cette production scientifique pourra faire l’objet de publications (conférences, workshops) et de présentations au sein de la communauté fusion.

 Le candidat devra s’intégrer au sein d’une équipe multidisciplinaire en interaction avec les équipes européennes.

 

Profil du candidat

L'étude comprend à la fois des activités expérimentales et de la modélisation thermique. Le post doctorant participera dans un premier temps à des campagnes expérimentales et sera formé par les experts du laboratoire pour devenir rapidement autonome, notamment pour mener l'analyse et l'exploitation des données thermiques en lien avec le coordinateur scientifique des expériences. Ultérieurement, vous pourrez être amené à prendre en charge la coordination d'une campagne expérimentale. Des compétences sont nécessaires en :
• Modélisation thermique (élément finis et autres méthodes numériques)
• Utilisation de diagnostics de température (thermocouple, pyromètre, caméra infrarouge)

Le travail en équipe, une pratique courante de l'anglais, des qualités organisationnelles et des capacités d'adaptation sont aussi indispensables.

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint Paul lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

Docteur en thermique

Demandeur

Disponibilité du poste

04/01/2021