Stage de fin d'études (BAC +5) Matériaux

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-17582  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage de fin d'études (BAC +5) Matériaux

Sujet de stage

Design innovant de matériaux

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Dans le cadre des grands changements sociétaux que sont les transitions écologique et numérique, il est attendu des matériaux qu’ils soient toujours plus performants et sobres, de l’échelle nano à macro.

Ce stage propose de participer à un projet de découverte accélérée de revêtements grâce à une approche innovante à haut débit, qui pourront répondre à ces besoins C’est plus précisément une nouvelle méthodologie générique d’élaboration de matériaux qui sera étudiée.

Cette méthodologie consiste en la production et la caractérisation des revêtements avec des méthodes utilisant des hauts débits. Une base de données sera construite en parallèle avec les résultats de ces essais puis sera exploitée par une intelligence artificielle. Ces développements prendront en compte des contraintes d’écoconception et d’innovation des revêtements.

Le sujet de ce stage couvrira l’évaluation de la technique LIBS (Laser Induced Breakdown Spectroscopy) en tant que méthode de mesure à haut débit des compositions de revêtements. Cette méthode est déjà reconnue pour ces excellentes capacités d’analyses à distance, comme l’a prouvé son intégration sur les rovers Martiens Curiosity et Persévérance. La technique LIBS sera mise en œuvre sur des échantillons revêtus par pulvérisation cathodique en synthèse combinatoire, qui permet d’accéder à un continuum de compositions en un nombre très limité d’expériences. L’objectif du stage est de démontrer l’intérêt de la LIBS pour la mesure à haut débit de la composition de ces revêtements. Des comparaisons avec des techniques classiques de caractérisation seront mises en œuvre.

La réussite de ce stage conditionnera la poursuite du projet plus global dédié à l’établissement de la méthodologie d’élaboration à haut débit de revêtement sous la forme d’un contrat de thèse. Ce projet s’inscrit dans les priorités de la chaire IMPACT (Innovative Materials and Processes Accelerated Through Computing Technologies, https://www.materials-impact-chair.org/) de l’INSTN-CEA, dans la transition numérique et l’écoconception. Ce stage sera effectué en collaboration avec la société IUMTEK, startup Cleantech spécialisée dans l’analyse LIBS, ainsi qu’avec la branche Life Assessment of Structures, Materials, mechanics and Integrated Systems de l’institut Charles Delaunay (ICD-LASMIS).

Profil du candidat

Ecole d'ingénieur ou master 2 avec une formation en science des matériaux.

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Saclay

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/09/2021