Stocker massivement l'hydrogène : quels besoins ? Quelles solutions envisageables ? H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-19052  

Description de l'unité

Implanté sur le site de Paris Saclay, l'Institut I-Tésé comprend une quinzaine de collaboratrices et de collaborateurs. Rattaché à Direction des Énergies du CEA, l'Institut conduit des recherches sur la technico-économie des systèmes énergétiques et accompagne les études menées dans le domaine de l'énergie au sein des différentes unités du CEA travaillant sur différentes voies technologiques (nucléaire, PV, hydrogène, solutions de stockage et de flexibilité…). Coordonnant et animant la technico-économie des systèmes énergétiques au CEA, il apporte des éléments de prospective et d'analyse permettant d'accompagner la stratégie de recherche de l'organisme dans le domaine de l'énergie. Il développe des modèles et des méthodes d'analyse au profit de la communauté Tech-Eco du CEA, et organise la capitalisation et le partage des connaissances. Au travers de programmes et de projets transverses, il collabore avec les autres Instituts de recherche du CEA ainsi qu'avec ses partenaires industriels et institutionnels.

Description du poste

Domaine

Autre

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stocker massivement l'hydrogène : quels besoins ? Quelles solutions envisageables ? H/F

Sujet de stage

Le rôle de l'hydrogène dans la décarbonation de l'économie est un sujet de discussion de premier plan aujourd'hui, faisant l'objet de nombreux débats. Des plans ambitieux ont été publiés très récemment à l'échelle française et européenne. Il reste cependant de nombreux verrous technologiques à dépasser pour rendre envisageables les visions d'usage massif de l'hydrogène. Le stockage massif d'hydrogène est l'un d'entre eux. Il sera nécessaire dans les cas où la production d'hydrogène bas carbone ne sera pas en phase avec le besoin. L'objectif du stage sera de donner une vision claire des besoins potentiels de stockage massif de l'hydrogène et de l'état des connaissances techniques et économiques sur les solutions en développement.

Durée du contrat (en mois)

5 à 6 mois

Description de l'offre

Le stage devra préciser les cas d’usage qui pourraient nécessiter un recours à du stockage massif d’hydrogène en France associés avec une première évaluation de la taille de stockage nécessaire (un élargissement à des visions Europe sera fait dans un second temps).

Lorsqu’un stockage massif d’hydrogène est envisagé, la solution de référence est aujourd’hui celle de la cavité saline. Ces formations géologiques présentent en effet une fois vidées de leur saumure des volumes capables d’accueillir plusieurs milliers de tonnes d’hydrogène par cavité. Des projets, notamment aux Etats-Unis, testent actuellement cette solution en conditions pré-industrielles. Le principal inconvénient de ce type de stockage est la répartition géographique très hétérogène des cavités salines sur la planète, en France par exemple le centre, la région parisienne, l’ouest et le nord de la France en sont dépourvues. Le stage visera à évaluer les conséquences d’une telle hétérogénéité sur les cas d’usage envisagés.

Six mois de travail sont envisagés pour obtenir une première réponse à ces interrogations, dans le cadre d’une évaluation progressive de la problématique du stockage massif d’hydrogène. Le stage est envisagé en deux temps :

·         Une première phase bibliographique se concentrera sur les solutions technologiques, avec un état des lieux des modes de stockage de grandes et très grandes quantités d’hydrogène. Cette partie consistera en une revue de littérature et des projets passés et en cours en se concentrant sur les aspects techniques et économiques. On cherchera notamment à expliquer et caractériser les raisons des écarts de coûts très importants généralement relevés sur ces solutions.

·         Une deuxième phase exploratoire visera à modéliser le stockage massif d’hydrogène dans des cas d’étude. Il s’agira de sélectionner des cas d’étude représentatifs où il pourrait être nécessaire de recourir à du stockage massif de l’hydrogène puis de mettre en œuvre d’une modélisation permettant une première estimation du dimensionnement de ce stockage ainsi qu’une évaluation des coûts de production/stockage massif/transport et distribution d’hydrogène.

Profil du candidat

Etudiant de formation scientifique.

Intérêt pour la transition énergétique, curiosité pour les aspects technologiques.

Goût pour les analyses chiffrées, les aspects économiques et marchés.

Capacité d’analyse et de synthèse.

La connaissance des méthodes d’optimisation linéaire et une pratique de la programmation serait un plus.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Formation scientifique avec une appétence pour l'économie

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022