Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Amélioration des méthodes d'imagerie ultrasonore pour le CND par ultrasons robotisé H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le CEA est un acteur majeur de la recherche, au service des citoyens, de l'économie et de l'Etat.

Il apporte des solutions concrètes à leurs besoins dans quatre domaines principaux : transition énergétique, transition numérique, technologies pour la médecine du futur, défense et sécurité sur un socle de recherche fondamentale. Le CEA s'engage depuis plus de 75 ans au service de la souveraineté scientifique, technologique et industrielle de la France et de l'Europe pour un présent et un avenir mieux maîtrisés et plus sûrs.

Implanté au cœur des territoires équipés de très grandes infrastructures de recherche, le CEA dispose d'un large éventail de partenaires académiques et industriels en France, en Europe et à l'international.

Les 20 000 collaboratrices et collaborateurs du CEA partagent trois valeurs fondamentales :

• La conscience des responsabilités
• La coopération
• La curiosité
  

Référence

2023-29275  

Description de l'unité

Le Département d'Instrumentation Numérique (DIN) mène des activités de recherche et développement dans le domaine du contrôle non destructif (CND) par ultrasons qui consiste à caractériser l'état d'intégrité de structures industrielles sans les dégrader. Parallèlement à la conception de capteurs innovants et au développement de nouvelles méthodes de contrôles, le DIN développe le logiciel CIVA de simulation de CND distribué par EXTENDE (http://www.extende.com/fr/civa-en-quelques-mots ) qui s'appuie sur les travaux de recherches menés au Laboratoire d'Acoustique pour le Contrôle et la Caractérisation (LA2C).

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Amélioration des méthodes d'imagerie ultrasonore pour le CND par ultrasons robotisé H/F

Sujet de stage

Développement des méthodes de fusion d'images rapides permettant de recaler des images ultrasonores en 2D et 3D.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le stage proposé s’inscrit dans le cadre de travaux portant sur l’amélioration de la méthode d’imagerie adaptative permettent l’inspection d’un composant par apprentissage de surface basée sur l’analyse des données ultrasonores (https://www.ndt.net/article/cofrend2023/papers/ME1B3__D_Roue.pdf). La méthode d’apprentissage de surface est basée sur le traitement des images TFM (Total Focusing Method) en 2D et 3D. L’image complète de la surface est obtenue par la fusion d’une succession d’images TFM associée au déplacement d’une sonde ultrasonore à l'aide d’un robot. Lors des essais réalisés avec un bras robotique à grande vitesse, des vibrations mécaniques ont été observées. Ces vibrations ne sont pas négligeables dans le processus d'assemblage des images, car celui-ci nécessite une connaissance précise de la trajectoire réalisée par la sonde. Une dégradation importante de la qualité de l'image fusionnée (dédoublement de l'écho, réduction du contraste) a été observée. Afin de s’affranchir des problèmes de vibrations à haute cadence, une approche basée sur la technique de recalage d’images utilisant l’algorithme ICP (Iterative Closest Point) a été développée. Cette solution permet de rendre l’image fusionnée plus nette et d’améliorer le rapport signal sur bruit sans dégrader la résolution spatiale. Cependant, en raison de la nature itérative de la méthode ICP, le procédé de fusion d'images est extrêmement gourmand en temps de calcul, et ne permet pas d’envisager une application industrielle.

L’objectif de ce stage consiste à étudier et développer de nouvelles stratégies permettant de recaler des images TFM en 2D et 3D.  Le stage comportera à la fois un volet théorique (bibliographie, collecte, analyse et étude des méthodes de recalage et de fusion d’images en imagerie médicale, dans le domaine du traitement de vidéos comme le suivi de mouvement et la compression, dans la création d'un panorama ou d'une mosaïque d'images), un volet algorithmique et enfin un volet réalisation de maquettes sous Python. L’outil complet sera testé sur plusieurs jeux de données simulées et expérimentales. Un goût prononcé pour le traitement d’image et la programmation est requis. Ce stage, d’une durée de 6 mois, sera encadré par un ingénieur chercheur spécialisé dans le domaine de l’imagerie ultrasonore. Le stagiaire percevra une gratification mensuelle.

Profil du candidat

Etudiant(e) école d’Ingénieur ou Master 2 recherche.

Un attrait pour l'ingénierie, le traitement du signal et d’image et la programmation Python est recommandé pour ce stage.

 

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Gif-sur-Yvette

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Possibilité de poursuite en thèse

Oui