Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Développement d'un essai de fatigue accélérée


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.  

Référence

2021-18703-S0547  

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Développement d'un essai de fatigue accélérée

Sujet de stage

Développement d'un essai de fatigue accélérée

Durée du contrat (en mois)

4 à 6 mois

Description de l'offre

Un essai de fatigue accéléré sur pot vibrant a été développé au cours de trois stages au CEA de Valduc. Cet essai consiste à mettre en vibration sur un mode propre une éprouvette lestée d'une masse. Cette vibration entraîne une contrainte cyclique à une fréquence de l'ordre de 1000 Hz dans l'éprouvette. Ce chargement mécanique constitue un chargement en fatigue qui va mener l'éprouvette à sa ruine en une à deux journées d'essai au lieu de plusieurs semaines d'essai sur une machine conventionnelle.
L'objectif du stage constitue en la poursuite de ces travaux de développement afin de maîtriser au mieux les paramètres de conception (géométrie d'éprouvette, calibrage de la fréquence de résonnance), les paramètres de pilotage du pot vibrant et les outils de post-traitement de l'essai (comptage des cycles, analyse des signaux). Le stagiaire pourra également développer un système hydraulique de serrage de l'éprouvette.
Le stagiaire commencera par une formation à l'utilisation d'un pot vibrant et aux techniques d'acquisition de mesures par des accéléromètres et des vibromètres. Ensuite, il ménera une campagne d'essai de fatigue afin d'obtenir une courbe de Woehler. Au cours de cette campagne, il ménera les développements nécessaires pour améliorer la précision de la mesure ou de l'estimation des contraintes mécaniques dans l'éprouvette. Il ménera en parallèle des simulations par des calculs par éléments-finis explicites pour corroborer ses mesures expérimentales. Finalement, il proposera d'automatiser la conception d'un tel essai vis-à-vis de la nature du matériau à tester.

Profil du candidat

Science des matériaux, mécanique
Bac+5

Localisation du poste

Site

Valduc

Localisation du poste

France, Bourgogne-Franche-Comté, Cote d'Or (21)

Ville

Is-sur-Tille