Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Développement de l'analyse/fluorescence X sous incidente rasante par dispersion de longueur d'onde. H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-10908  

Description de l'unité

Le Laboratoire National Henri Becquerel (LNHB), implanté à Saclay, est en charge de la métrologie française pour les rayonnements ionisants.
Il est désigné par le LNE (Laboratoire National de Métrologie et d'Essais), l'Institut de métrologie française et est aussi un laboratoire du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives) avec un personnel permanent d'environ 50 personnes.
Au sein du LNHB, le Laboratoire de Métrologie de l'Activité (LMA) dispose de diverses techniques de mesure de l'activité et développe des études en spectrométrie gamma et X. Il dispose d'une source monochromatique accordable de rayons X et travaille sur la ligne de métrologie du synchrotron SOLEIL.

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Développement de l'analyse/fluorescence X sous incidente rasante par dispersion de longueur d'onde. H/F

Sujet de stage

Développement de l'analyse par fluorescence X sous incidente rasante par dispersion de longueur d'onde.

Durée du contrat (en mois)

5

Description de l'offre

Contexte du stage:

Le goniomètre CASTOR développé par le LNHB a permis de mettre en œuvre l’analyse par fluorescence X sous incidence rasante (GIXRF- Grazing Incidence X-Ray Fluorescence) sur la ligne de métrologie du synchrotron SOLEIL.                                        Cette technique, non-destructive, permet en particulier de sonder les profils de multicouches, et de déterminer les compositions chimiques et la structure des interfaces.

Le signal de fluorescence est actuellement analysé par un détecteur à dispersion d’énergie (Energy Dispersive Detector - EDD) et enregistré pour différents angle d’incidence du faisceau incident sur l’échantillon. L’angle d’incidence étant très faible (de l’ordre de 1°) la tache faisceau sur l’échantillon est très large et empêche d’analyser un emplacement spécifique sur celui-ci.                                                                                    L’utilisation d’un détecteur à dispersion de longueur d’onde (Wavelength Dispersive Detector WDD) s’affranchit de cette contrainte puisqu’il permet de travailler en GEXRF (Grazing Exit X-Ray Fluorescence) le faisceau étant incident à 90° sur l’échantillon.

 

Objectifs:

Le sujet consiste à équiper le goniomètre CASTOR d’un WDD, qui sera constitué par un CCD (Charge-coupled device) et son électronique de lecture dont il faudra assurer l’interfaçage et la lecture des spectres.                                                            Ce nouveau dispositif sera testé avec des mesures sur différents types d’échantillons, qui pourront être aux résultats obtenus en GIXRF.

 

Moyens / Méthodes / Logiciels

Sectrométrie- rayonnement synchrotron

Profil du candidat

Nous cherchons un(e) étudiant(e) en dernière année d'école d'ingénieur/Master 2 physique - instrumentation.

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Possibilité de poursuite en thèse

Oui