Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Ingénieur chercheur d'étude pour la caractérisation d'électrolyseurs à membrane anionique H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le CEA est un acteur majeur de la recherche, au service des citoyens, de l'économie et de l'Etat.

Il apporte des solutions concrètes à leurs besoins dans quatre domaines principaux : transition énergétique, transition numérique, technologies pour la médecine du futur, défense et sécurité sur un socle de recherche fondamentale. Le CEA s'engage depuis plus de 75 ans au service de la souveraineté scientifique, technologique et industrielle de la France et de l'Europe pour un présent et un avenir mieux maîtrisés et plus sûrs.

Implanté au cœur des territoires équipés de très grandes infrastructures de recherche, le CEA dispose d'un large éventail de partenaires académiques et industriels en France, en Europe et à l'international.

Les 20 000 collaboratrices et collaborateurs du CEA partagent trois valeurs fondamentales :

• La conscience des responsabilités
• La coopération
• La curiosité
  

Référence

2024-30945  

Description de la Direction

Vous voulez que vos recherches aient un véritable impact sur la transition énergétique ? Alors le CEA-Liten est le lieu idéal pour effectuer ce CDD.
Nos équipes (1 000 personnes) sont mobilisées auprès de nos partenaires industriels pour développer les solutions innovantes de demain.
Votre rôle ? Donner naissance aux innovations d'après-demain.

Description de l'unité

Le Département de l'Electricité et de l'Hydrogène pour les Transports (DEHT) vous propose de prendre part à ses innovations capitales en matière de mobilité électrique. Nous développons des générateurs piles à combustibles et des systèmes de stockage et de récupération de l'énergie pour les applications liées au transport.

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

Ingénieur chercheur d'étude pour la caractérisation d'électrolyseurs à membrane anionique H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

24

Description de l'offre

Les électrolyseurs à membrane anionique (AEM) connaissent actuellement un très grand intérêt. Ces systèmes permettent de séparer l’eau en utilisant les avantages de l’électrolyse à membrane protonique (PEM) et également ceux de l’électrolyse liquide alcaline. En effet, les technologies alcalines ont l’avantage d’utiliser des électrodes à base de matériaux sans métaux critiques ce qui réduit le coût de fabrication du stack. Dans le même temps les électrolyseurs AEM utilisent des membranes comme électrolyte polymère comme les électrolyseurs PEM. Contrairement à l’électrolyse liquide alcaline, l’utilisation d’une membrane permet de réduire significativement la résistance ionique de la cellule AEM, et donc de réduire de façon importante la consommation électrique de l’électrolyseur.
Néanmoins beaucoup d’aspects sont encore mal connus: entre les propriétés des composants (électrodes, membrane), les procédés de fabrication des électrodes, les tests de performances en cellule ainsi que les mécanismes de dégradation, cette technologie d’électrolyseur demande encore des efforts de R&D pour gagner en maturité. 


L’objectif du poste est de réaliser des essais de caractérisations afin de déterminer d’une part l’influence du procédé de fabrication des électrodes sur les performances d’électrolyse et deuxièmement d’être force de proposition pour comprendre les mécanismes de dégradation.


Vos missions sont :
- de fabriquer des assemblages membrane électrodes (AMEs) montés dans des cellules développées au laboratoire pour réaliser des tests de performances sur des bancs d’essais dédiés,
- d’analyser les résultats des caractérisations électrochimiques (courbe de polarisation, voltampérométrie cyclique, spectroscopie d’impédance électrochimique) pour mieux comprendre l’influence des paramètres de fabrication sur les performances,
- de proposer des protocoles de dégradations qui permettent d’accélérer les mécanismes de dégradations,
- de mettre en place des caractérisations structurales et physico-chimiques des composants avant et     après, (microscopie électronique à balayage et en transmission, XRF, CEI de la membrane…),
- d’établir le lien entre l’évolution des performances et les dégradations des composants,
- de présenter l’avancée des travaux lors des réunions de projet,
- de participer à la rédaction des rapports du projet,
- de publier vos travaux après les avoir éventuellement brevetés,
- de présenter les résultats en conférences internationales.

Votre travail s’intégrera dans le cadre de projets Européens. Dans ce contexte, vous serez amené(e) à collaborer avec des partenaires industriels et académiques internationaux en charge des développements de matériaux (CENmat, CNR, Solvay, TECNALIA). 

Profil du candidat

Vous êtes titulaire d’un doctorat dans les domaines de l’électrochimie et/ou de la caractérisation des matériaux. Une expérience de 3 à 6 ans dans un domaine similaire est requise.

Le poste requiert un bon sens physique, une capacité à utiliser les équations et modèles mathématique ainsi qu’une capacité à concevoir et mettre en œuvre des dispositifs expérimentaux.

Vous pouvez ainsi faire valoir des connaissances dans les méthodes de caractérisation électrochimiques.

L’électrolyse AEM étant un système multidisciplinaire, son étude requiert curiosité et ouverture d’esprit.

Vous êtes reconnu(e) pour votre qualité de synthèse, d’écoute, votre sens de l'organisation, votre aisance relationnelle vous permettant ainsi de travailler en autonomie pour gérer l’ensemble de l’étude, avec rigueur pour respecter les protocoles, analyser et corréler l’ensemble des données et communiquer les résultats.

Vous savez intégrer à vos missions le souci de travailler dans une démarche de respect et d'amélioration continue de la sécurité, de la qualité et de l'impact sur l'environnement. 

 

Ce que nous vous offrons:


· Au cœur des Alpes, un écosystème scientifique exceptionnel et internationalement reconnu, dans une métropole engagée dans la transition environnementale « Grenoble Capitale verte européenne 2022 »,

· Un équilibre vie privé – vie professionnelle (50 jours off/an), un comité social et économique actif en termes de loisirs et d’activités extra-professionnelles.

· Une rémunération selon vos diplômes et votre expérience, l’accès à une épargne abondée par le CEA,

· Des moyens techniques de premier plan

· La participation à des conférences scientifiques.

· Des formations pour renforcer vos compétences ou en acquérir de nouvelles

 

Poste basé à Grenoble.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

  GRENOBLE

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Formation recommandée

bac+8 électrochimie

Demandeur

Disponibilité du poste

01/04/2024