Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Ingénieur-chercheur en analyses microstructurales de matériaux irradiés - Saclay (91) H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-13352  

Description de la Direction

Le Département des Matériaux pour le Nucléaire (DMN) est chargé des études tant théoriques qu'expérimentales sur les matériaux métalliques et les céramiques non fissiles. Le département développe ainsi des capacités de prédiction de l'évolution des propriétés des matériaux dans les conditions rencontrées dans les réacteurs, notamment l'irradiation et les sollicitations thermomécaniques. Ses travaux permettent d'évaluer les performances des matériaux et de prévoir leur durée de vie en service, notamment par modélisation. Ils débouchent sur des lois et modèles de comportement des matériaux.

Description de l'unité

Au sein du Département des Matériaux pour le Nucléaire (DMN) et du Service d'Etudes des Matériaux Irradiés (SEMI), le Laboratoire de Microscopie et d'Etudes de l'Endommagement (LM2E) a pour missions de caractériser et d'étudier la microstructure des matériaux irradiés (métaux et oxydes principalement), et d'investiguer les mécanismes de corrosion des matériaux en réacteur. L'objectif de ces études est la compréhension et la prédiction du vieillissement de ces matériaux en service, ainsi que la justification de la durée de vie des composants associés. Le LM2E analyse des matériaux issus de réacteurs de recherche ou de puissance (irradiation neutronique) et des échantillons irradiés aux ions (pour simuler l'irradiation aux neutrons). Ces caractérisations sont majoritairement menées au sein du LECI (Installation Nucléaire de Base, ou INB, n°50), un laboratoire chaud muni de 40 cellules blindées.

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Ingénieur-chercheur en analyses microstructurales de matériaux irradiés - Saclay (91) H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Les modifications microstructurales observées dans les matériaux (grains et joints de grains, textures morphologique et cristallographique, précipités, ségrégation chimique, transmutation, défauts d'irradiation), sont à l'origine de modifications de leur comportement macroscopique en réacteur, comme la fragilisation, l'allongement ou le gonflement. Pour réaliser ces observations, le LM2E dispose de nombreux moyens d'analyse microstructurale à différentes échelles (du millimètre au dixième de nanomètre) : microscopie optique, microcopie électronique à balayage (MEB) et à transmission (MET), MEB-FIB, microsonde électronique, sonde atomique tomographique (SAT). La majorité de ces équipements est nucléarisée au sein de l’INB LECI, et parfois intégrée en cellule blindée, pour permettre les caractérisations de matériaux radioactifs.


Le candidat mènera des travaux de R&D appliqués principalement aux matériaux des réacteurs de 2ème et 3ème générations (alliages et oxydes de zirconium, aciers inox), des réacteurs de 4ème génération (aciers), et des réacteurs expérimentaux (alliages d'aluminium).

Pour ce faire, le candidat pourra faire appel à toutes les techniques expérimentales et outils de calcul disponibles au SEMI ou dans d'autres laboratoires du CEA.

Il sera néanmoins spécialiste d'équipements d’analyses fines tels que le MET, la SAT et le rayonnement synchrotron.

Il sera également appelé à mener, en lien avec ces dernières techniques, des développements d'outils d'analyse de données et d’algorithmes de traitement d’image pour l’exploitation des résultats. Un volet modélisation, en regard des résultats expérimentaux, pourra également être envisagé.

Les missions principales du poste sont de :


- piloter, suivre et mener des travaux de R&D ;
- répondre aux objectifs des projets et des partenaires industriels du CEA (en termes d’échéances, jalons, livrables, budget) ;
- proposer des actions de R&D et développer de nouveaux axes de R&D au SEMI;
- encadrer des stagiaires, doctorants et post-doctorants ;
- rédiger des communications scientifiques (articles scientifiques, présentations en conférences...).

Profil du candidat

Formation initiale Bac+8

Diplôme requis Doctorat

Spécialité du diplôme Science des matériaux, techniques expérimentales

Expérience 1 à 2 ans Minimum

Compétences techniques et/ou spécifiques
Maitrise d'équipements : SAT, MET et DRX par rayonnement synchrotron
Connaissances en traitement de données, analyses d'images et modélisation
Connaissance sur les différents types de dommages d'irradiation et des effets de l'irradiation sur les propriétés des matériaux"

Outils utilisés Suite MS Office

Localisation du poste

Site

Saclay

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Saclay

Demandeur

Disponibilité du poste

01/08/2020