Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Ingénieur-chercheur – Simulation des matériaux en conditions extrêmes H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.  

Référence

2019-11649  

Description du poste

Domaine

Physique du noyau, atome, molécule

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Ingénieur-chercheur – Simulation des matériaux en conditions extrêmes H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Contexte :

Au CEA/DAM, un grand intérêt est porté sur les matériaux en conditions extrêmes de température et de pression, en particulier, sur les systèmes physiques dans le domaine de la Matière Dense et Tiède (Warm Dense Matter), tels que les plasmas denses. Ce régime de la matière, qui recouvre une densité proche de celle du solide et une température allant jusqu’à des centaines de milliers de degrés, est encore mal connu aujourd’hui et présente une grande complexité. La compréhension de cette physique est d’un intérêt fondamental pour caractériser les matériaux plus précisémment (équations d’état, coefficients de transport) dans ce domaine thermodynamique, en particulier pour la simulation des expériences laser.

Aujourd’hui, l’utilisation des codes de calcul « premiers principes » de physique de la matière condensée, tels le code ABINIT (www.abinit.org) développé dans notre service — dans le cadre d’une collaboration internationale — est devenu un standard incontournable pour calculer les propriétés de la matière condensée à l’échelle microscopique. Les progrès des codes dans le domaine de la modélisation et l’accès à des calculateurs de plus en plus puissants ont permis d’étendre la simulation ab initio à l’étude de la matière dense et tiède.

En parallèle, des expériences de physique microscopique sont réalisées pour valider les modélisations à cette échelle, que ce soit sur l’Enceinte à Plasma Pulsé (EPP) dans le service concerné ici, ou sur des installations de type synchrotron ou XFEL permettant d’étudier la structure électronique de ces plasmas denses et tièdes par spectroscopie d’absorption X (diagnostic XANES). La mise au point et l’interprétation de ces expériences complexes nécessitent une interaction forte entre physiciens expérimentateurs et théoriciens.

Missions :

Le poste proposé est un poste de physicien numéricien. Le candidat travaillera en collaboration avec les physiciens théoriciens du service et interagira avec les physiciens expérimentateurs du CEA pour la conception et l’interprétation d’expériences de physique microscopique. La dualité de ce sujet d’étude lui permettra de travailler dans le cadre de collaborations nationales et internationales. Il participera au développement du code open-source ABINIT: il sera en charge plus particulièrement de mettre en œuvre des calculs de propriétés optiques et de propriétés de transport électronique. Pour réaliser les simulations numériques, il aura accès aux supercalculateurs du CEA/DAM, ainsi qu’aux ressources nationales de calcul haute performance.

 

Profil du candidat

Doctorat en Physique ou Chimie.

Bonne connaissance de la physique de l'état condensé, notamment des méthodes « 1ers principes ».
Bonne compétence en simulation numérique des liquides et des plasmas.
Bonne compétence en programmation informatique et en Linux.
Bonne culture scientifique dans le domaine des matériaux.

Une expérience dans le domaine de la simulation à l'aide de méthodes « 1ers principes » est demandée. Une expérience dans le domaine de la simulation de la matière à l'état liquide serait un plus.

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

26 Rue de la Piquetterie, 91680 Bruyères-le-Châtel

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2020