Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Ingénieur.e en protocole d'allocation dynamique de ressources pour les réseaux sans fil 6G H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-15542  

Description de la Direction

Situé au sein du campus MINATEC, à Grenoble, la mission principale du Leti consiste à créer de l'innovation et la transférer à l'industrie en générant des résultats de recherche préparant des exploitations industrielles à moyen et long terme. Cette recherche technologique menée au Leti repose sur une infrastructure de recherche de niveau mondial, un positionnement sur des thèmes porteurs de croissance économique, une politique de propriété intellectuelle visant à créer de la valeur auprès des industriels.


Description de l'unité

Cette offre est portée par le laboratoire LSHD (Laboratoire Systèmes sans fil Haut Débit) du département « Systèmes » du LETI à Grenoble. Composé de 18 personnes, cette équipe dynamique mène des travaux de recherche dans le domaine des systèmes de communications radio large bande (codage canal, modulation, protocoles d'accès et gestion des ressources radio). Les applications principales sont les évolutions des réseaux cellulaires (beyond-5G et 6G), les communications satellitaires, ou encore les communications optiques sans fil. La particularité du laboratoire est de regrouper des experts en traitement du signal, codage de l'information et techniques d'optimisation ainsi que des personnes travaillant à l'implémentation matérielle et logicielle sur des cibles « custom ». Cette diversité permet la réalisation de prototypes avancés nécessaires à la validation et la valorisation des travaux menés. En parallèle, le LSHD a une forte activité de publication et de création de propriété intellectuelle avec respectivement 40 publications et 8 brevets par an. Parmi les axes de développement du labo se trouvent les évolutions des réseaux cellulaires vers la 6G ainsi que l'utilisation de nouveaux outils comme l'intelligence artificielle pour l'optimisation des architectures de réseaux voire à la définition et l'optimisation des systèmes de communications numériques. De même la conception de systèmes opérant dans les bandes millimétriques est une activité en plein essor.

Description du poste

Domaine

Composants et équipements électroniques

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

Ingénieur.e en protocole d'allocation dynamique de ressources pour les réseaux sans fil 6G H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

36 mois

Description de l'offre

Dans le cadre de ces activités, nous recherchons un.e ingénieur.e de recherche pour renforcer l’équipe et mener des travaux d’études et de développement dans le domaine des protocoles d’allocation de ressources de communication pour les futurs systèmes de communication sans fil (Beyond 5G et 6G). Ce poste a pour but d’étudier et développer en simulation de nouveaux protocoles d’accès (MAC) et d’allocation de ressources (RRM) utilisant l'intelligence artificielle, permettant aux réseaux 6G de combiner l'infrastructure de communication existante avec une nouvelle distribution de l'intelligence (données, calcul et stockage) à la périphérie du réseau d’accès (concept de « edge cloud and computing. Dans cette étude, nous proposons d'exploiter de manière élastique des dispositifs déployables ou des points d'accès mobiles qui peuvent fournir le service nécessaire dans la zone requise. En effet, nous allons permettre des extensions dynamiques de la couverture en exploitant des dispositifs innovants (par exemple, des drones, des robots, des voitures connectées) pour couvrir des zones qui ne sont pas facilement accessibles ou dans lesquelles une capacité supplémentaire est nécessaire pour une courte durée (par exemple, un point d'accès ou une zone à haute densité).

L’objectif est de définir et évaluer la gestion et l’orchestration d’un réseau de bout en bout capable de se reconfigurer de manière élastique, robuste et efficace.  Basé également sur l’IA, l’orchestrateur gérera le déploiement et la configuration des points d’accès mobiles au niveau du RAN. Pour cela, le candidat concevra et développera des mécanismes permettant de décider de l'emplacement et de la configuration optimale des points d'accès mobiles là où ils sont nécessaires, quand ils le sont et aussi longtemps qu'ils le sont. Une combinaison d'approches décentralisées et centralisées sera utilisée pour mettre en œuvre des topologies adaptatives, de manière à garantir l'évolutivité en même temps que la stabilité. Ces mécanismes seront mis en œuvre avec le simulateur NS3 afin d'évaluer les performances des réseaux 5G et en Python pour l’orchestration basée sur l'apprentissage machine. Enfin il concevra et développera des stratégies pour reconfigurer et ajuster dynamiquement la position des points d'accès mobiles afin de fournir la qualité de service (QoS) appropriée aux clients mobiles. L'objectif est de parvenir de manière dynamique à une meilleure utilisation des ressources et à une réduction des délais de bout en bout et de la consommation d'énergie.

Une extension possible de la mission principale sera l’intégration de la dimension « compute and store ». En effet, une conception conjointe d’une connectivité dynamique et d’un placement intelligent des calculs dans le réseau mobile permettra une utilisation plus efficace des ressources, une réduction des temps de latence, de réponse et de consommation d'énergie ainsi qu’une réduction des dépenses opérationnelles et d'investissement.

Profil du candidat

La mission demande une connaissance des communications sans-fil, en particulier des connaissances fines en protocoles MAC et RRM pour des réseaux cellulaires (type 5G NR) et la capacité de programmer et d'évaluer des stratégies d'allocation de ressources sur un simulateur de réseaux 5G ; une expérience solide avec NS3 ou la maitrise des langages C et C++ est nécessaire. Une expérience sur l'auto apprentissage (Machine Learning et Intelligence Artificielle) et la connaissance du langage Python seraient un atout majeur. Une connaissance approfondie des spécifications de la couche physique de la norme 5G-NR est un plus.


















Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Formation recommandée

Bac+5, Master

Demandeur

Disponibilité du poste

04/01/2021