Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

LPN 2021-02 - Combinaison de méthodes de réduction de variance - optimisation des ded H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2020-13761  

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle), intégré à l'Institut IRESNE (Institut de Recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d'énergie bas carbone) de la Direction des Energies (DES) et rattaché au Département d'Etudes des Réacteurs (DER) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé. Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire. En complément, le SPRC participe à la réalisation des mesures différentielles des données nucléaires, à leur mise en forme et à leur validation. Il réalise également les études neutroniques de conception de cœurs de réacteurs innovants, et, à l'aide d'études de scénarios électronucléaires, évalue l'incidence des évolutions du parc des installations nucléaires (réacteurs et usines).

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

LPN 2021-02 - Combinaison de méthodes de réduction de variance - optimisation des ded H/F

Sujet de stage

Combinaison de méthodes de réduction de variance pour optimiser l'estimation des débits d'équivalent de dose dans les opérations de démantèlement
Lors du démantèlement d'installations nucléaires, le niveau du débit de dose doit être estimé à l'aide d'outils de calcul vérifiés, validés et qualifiés afin d'être en mesure de planifier le scénario de démantèlement le plus optimisé en terme de radioprotection. Cette ambiance dosimétrique est principalement due à l'activation des structures, soumises au flux de neutrons lors de la phase de fonctionnement de l'installation.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Les méthodes Monte Carlo sont largement utilisées pour modéliser le transport des particules en raison de leur capacité à reproduire précisément la physique.

Cependant l’application de telles méthodes pour générer un maillage fin du débit de dose dans une installation complète est difficile et nécessite de nombreuses heures de calcul. Elles sont donc couramment utilisées en combinaison avec diverses techniques d’accélération, telles que les techniques de réduction de la variance.

Le code Monte Carlo du CEA TRIPOLI-4® possède plusieurs méthodes de ce genre. Le module INIPOND permet en particulier de générer une carte d’importance permettant d’optimiser le transport des particules vers les zones d’intérêt. Une autre méthode, nommée se_TLE pour split-exponential track length, actuellement en cours de développement au sein du laboratoire consiste à décomposer le transport des particules en une étape stochastique et une étape déterministe. Le travail du stage consistera à tester l’utilisation simultanée de ces 2 estimateurs afin d’appliquer la méthode se_TLE dans les zones de plus haute importance des particules. Ce couplage sera testé pour une configuration typique rencontrée dans les études de démantèlement.

L’intérêt du stage est la mise en œuvre de simulations Monte Carlo et la manipulation de techniques avancées de réduction de variance dans le cadre d’études dédiées au démantèlement de réacteurs, sujet amené à prendre de l’ampleur dans les années à venir. 

 

Pour postuler à ce stage, obligation de contacter:

LE LOIREC Cindy

04.42.25.40.62

Cindy.LELOIREC@cea.fr

 

 

Moyens / Méthodes / Logiciels

Système d'exploitation Unix/Linux - Langages informatiques : Connaissance en C++

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, neutronique, une connaissance de la simulation Monte Carlo est un plus, réduction de variance, statistiques, probabilités

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur, Bouches du Rhône (13)

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Master 2

Formation recommandée

2ème ou 3eme année d'Ecole d'ingénieur, Master 1 ou Master 2 en Physique nucléaire

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/01/2021