Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Modélisation de composants et fonctions électroniques en environnement radiatif


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

La Direction des Applications Militaires (DAM) du CEA, au cœur des enjeux de la dissuasion nucléaire Française, cherche ses futurs talents. Organisme inclusif, le CEA est handi-accueillant : nos emplois sont ouverts à toutes et tous. Associer les forces et les compétences de chacun pour atteindre nos objectifs est l'une de nos valeurs partagée par nos 4 600 salariés, répartis sur 5 centres. Les 1 800 salariés du centre de Bruyères-le-Châtel, en Ile de France relèvent les défis scientifiques et technologiques au service de notre Sécurité Nationale. Le centre conçoit les charges nucléaires des armes de la dissuasion, garantit leur sécurité et leur fiabilité en s'appuyant sur le programme simulation. Il met son expertise technique au service des activités dans la lutte contre la prolifération nucléaire, le terrorisme et les alertes en cas de séisme ou de tsunami. Il assure l'ingénierie des infrastructures complexes de la DAM, de leur conception à leur démantèlement. Il co-développe avec Atos les supercalculateurs au meilleur niveau mondial, dont sont issus ceux du Très Grand Centre de Calcul du CEA, qu'il exploite pour ses missions Défense et gère au profit de la recherche. Enfin, il exploite les installations nécessaires au maintien en condition opérationnelle et à la conception des chaufferies nucléaires embarquées sur les sous-marin et les porte-avions.
Venez-vous investir et relever des défis avec des moyens technologiques d'exception!  

Référence

2022-23441-S0788  

Description du poste

Domaine

Composants et équipements électroniques

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Modélisation de composants et fonctions électroniques en environnement radiatif

Sujet de stage

Parmi ses activités, le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives) est en charge de la conception et la qualification d'équipements électroniques résistants aux effets de différents environnements radiatifs. Actuellement, les principaux moyens utilisés pour apporter la garantie de durcissement d’une électronique sont expérimentaux. Le CEA développe également ses compétences dans le domaine de la simulation de systèmes électroniques. Le travail postdoctoral proposé s’inscrit dans cette démarche de simulation afin de consolider et d'enrichir les méthodes de modélisation électrique des composants et des fonctions sous radiations. L'encadrement sera assuré dans un contexte de collaboration entre le CEA île de France et le laboratoire d'Intégration du Matériau au Système à Bordeaux.

Durée du contrat (en mois)

2 ans

Description de l'offre

L’objectif du travail sera de proposer une méthodologie de modélisation des composants élémentaires à semi-conducteur (transistors - diodes) prenant en compte leurs dégradations permanentes après irradiation ou les effets transitoires pendant l'irradiation. Ces modélisations seront d'abord réalisées au moyen de codes de simulation standard basés sur le langage Spice et sur des bibliothèques existantes de modèles fonctionnels des composants. Par la suite, des nouveaux modèles de composants seront à développer dans un environnement logiciel à définir pour parvenir à une simulation plus réaliste et optimisée des électroniques sous contraintes radiatives. Les données d’entrée seront issues de la littérature, d’expérimentations passées et d’expériences spécifiques à réaliser dans le cadre de ce post-doctorat. Une approche générique d'une méthode de caractérisation expérimentale sera à développer afin de déterminer les paramètres d'un modèle de composant dans un environnement radiatif donné. Les modèles radiatifs seront à valider pour différentes technologies de composants par comparaison entre la simulation et l'expérience.
La modélisation des effets permanents des radiations sur les dispositifs électroniques sera la première étape. Elle permettra de consolider et valider l'adéquation entre la mise en œuvre d'une expérimentation et la simulation numérique associée aux résultats de mesure. Dans une seconde étape, les effets transitoires dans les structures et composants à semi-conducteur seront étudiés et une démarche de modélisation innovante sera proposée. Des expérimentations serviront à confronter le comportement du modèle numérique du composant à celui relevé après l'analyse des mesures électriques.
Le travail postdoctoral s'effectuera par périodes à définir dans les locaux du CEA en île de France ou dans le laboratoire universitaire à Bordeaux. Le(a) post-doctorant(e) devra rédiger des articles et des rapports et présenter son travail à l'oral.
Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, cet emploi est ouvert à tous et toutes.

Profil du candidat

Connaissance de base des principes de fonctionnement des composants électroniques analogiques élémentaires tels que les transistors et les diodes.
Expérience dans le domaine de la simulation numérique appliquée à l'électronique.
Expérience dans la mise en oeuvre de mesures électriques avec des appareils de laboratoire.
modélisation numérique, Spice, VHDL-AMS
Post-doc

Localisation du poste

Site

DAM Île-de-France

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91)

Ville

Bruyères-le-Châtel