Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Propagation des incertitudes dues aux données nucléaires d'un réacteur de type Small Modular Reactor


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23039  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Propagation des incertitudes dues aux données nucléaires d'un réacteur de type Small Modular Reactor

Sujet de stage

Dans le cadre de la conception d'un nouveau réacteur de type SMR, le partenaire industriel utilise des Outils de Calculs Scientifique (OCS) déterministes de neutronique développés au Laboratoire des Projet Nucléaire (LPN), au sein de la Direction des Énergies (DES) du CEA.

L'utilisation de ces OCS pour les études de sûreté implique une étape de validation qui permet l'attribution d'une loi de biais et incertitude pour chacune des grandeurs d'intérêts. Elle quantifie l'erreur commise lors d'un calcul et traduit donc la confiance que l'on peut avoir dans notre OCS.

Une des méthodes disponibles pour calculer cette loi est la propagation des incertitudes à priori. Elle utilise des calculs de perturbation qui permettent d'évaluer les effets de petites variations des données d'entrée sur le résultat de l'OCS. Étant donné le nombre important de paramètres en entrées de code, l'inconvénient de cette méthode est le volume de calcul nécessaire.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

 

Afin de diminuer le nombre de calculs lors de ces études paramétriques, la théorie des perturbations standards a été mise en place. Elle profite des propriétés du flux neutronique adjoint, mais est limitée aux perturbations de la réactivité. Or, on s’intéresse également à la nappe de puissance du réacteur. La théorie des perturbations généralisée permet de répondre en partie à ce besoin, mais traite seulement un point de la nappe de puissance. C’est pourquoi une méthode d’expansion modale permettant de reconstruire le flux neutronique perturbé a été récemment testée au LPN avec succès. Elle nécessite le calcul des harmoniques des flux direct et adjoints afin de développer l’écart entre le flux initial et perturbé. Son principal avantage est la possibilité de reconstruire n’importe quelle grandeur d’intérêt.

 L’objectif du stage est de réaliser la propagation des incertitudes dues aux données nucléaires pour un réacteur de type SMR en utilisant la méthode d’expansion modale. Ces résultats pourront être confrontés à ceux obtenus par perturbation directe afin de valider la méthode.

Ce stage permettra à l’étudiant de prendre en main les techniques utilisées en physique des réacteurs, d’appréhender la mise en place d’OCS en neutronique, ainsi que la problématique de quantification des incertitudes.

 Les méthodes abordées ont une importance majeure dans le cadre des démarches de validation et quantification des incertitudes des OCS. Ce sujet présente donc un intérêt pour les travaux de recherche et développement du CEA et de ses partenaires industriels.

 

 

Pour candidater:

Thibault SAUZEDDE 

thibault.sauzedde@cea.fr

04.42.25.26.02  

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, neutronique.

Moyens informatiques :

Système d’exploitation Unix/Linux

Langages informatiques : Connaissance en Python et en R

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

01/03/2023