Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage BAC+5 Développement d'un procédé de synthèse de carburant renouvelable H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18841  

Description de l'unité

Basé principalement à Grenoble et Chambéry, le Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (Liten) est un acteur majeur de la recherche européenne entièrement dédié aux nouvelles technologies de l'énergie.
Le Département Thermique Conversion et Hydrogène
Dans un environnement à la pointe de la technologie, vous évoluez au sein de notre Service Composants et Procédés pour la Conversion du Carbone. Dans le but de décarboner les mix énergétiques, ce service est chargé de l'ensemble des activités sur les réacteurs et procédés pour les technologies de l'Economie Circulaire du Carbone de type Carbon/Power-to-X et le transport/stockage d'hydrogène par les vecteurs hydrogénés. Ce service est également chargé de développer des composants innovants, par assemblages complexes de matériaux tout en favorisant des partenariats industriels pour les filières énergétiques, industrielles et chimiques d'avenir.

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage BAC+5 Développement d'un procédé de synthèse de carburant renouvelable H/F

Sujet de stage

Développement d'un procédé de synthèse de carburant renouvelable basé sur des membranes sélectives

Durée du contrat (en mois)

5

Description de l'offre

Missions :

Contexte
La décarbonation de l’industrie est un enjeu majeur pour les prochaines décennies. Pour cela l’utilisation de l’électricité issu d’ENR est la voie principalement envisagée. Pourtant il ne sera pas possible de convertir à l’énergie électrique toutes les applications actuelles. Certaines continueront à consommer des carburants liquides. Dans ce contexte, la conversion d’électricité issu d’EnR en carburant de synthèse est étudiée.
Plus précisément, on s’intéresse à la réaction catalytique consommant de l’hydrogène (obtenu par voie électrolytique) et du CO2 de récupération pour produire du méthanol et du diméthyléther (DME) en vue d’un post-traitement vers des carburants liquides. Cette réaction étant thermodynamiquement limitée, des membranes céramiques qui séparent les produits de réaction sont utilisées dans le réacteur catalytique pour augmenter taux de conversion.

Objectifs
L’objectif du stage est de travailler sur deux aspects du procédé de synthèse de méthanol et DME : la réaction catalytique proprement dite qui utilise 1 ou 2 catalyseurs combinés, et la séparation des produits par la membrane céramique.
La synthèse de ces membranes sera réalisée par un doctorant dans un autre centre CEA. Il s’agira de concevoir en interaction avec ce doctorant le dispositif qui caractérisera la perméabilité et le pouvoir de séparation (H2O/H2 ou H2O/CO2) de ces membranes.
Le laboratoire possède des bancs de test, des réacteurs, et des moyens d’analyse de produits qu’il s’agira de mettre en œuvre pour réaliser une première synthèse de méthanol et/ou DME, mais surtout pour quantifier cette production.

Déroulement du stage
Le stage se déroulera au CEA/LITEN à Grenoble, au sein du Laboratoire Réacteurs et Procédés et comprendra les étapes suivantes :
- Interagir avec le doctorant pour comprendre les besoins et les contraintes pour la caractérisation des membranes séparatrices,
- Concevoir un dispositif de caractérisation des membranes et le faire réaliser,
- Elaborer un plan de test et définir les conditions expérimentales après une rapide bibliographie pour la production de méthanol et DME,
- Mettre en œuvre un réacteur catalytique sur un banc de test,
- Réaliser les premiers tests,
- Mettre au point les méthodes d’analyse en chromatographie en phase gazeuse qui vont permettre d’identifier et de quantifier les composés liquides formés.

 

Profil du candidat

Stage de fin d’étude d’école d’ingénieur, ou Master 2, option génie des procédés, génie chimique ou énergétique. Durée minimale de 5 mois à partir de début 2022.

Compétences scientifiques : Génie des procédés, génie chimique, ou énergétique
Connaissances : Des connaissances en chromatographie en phase gazeuse sont un plus.

Vous êtes reconnu(e) pour votre : rigueur, sens de la communication, curiosité, bonne capacité d'écoute

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

  Grenoble

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022