Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Méthode des amplitudes finies pour le calcul de fonctions de force gamma


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23196  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Méthode des amplitudes finies pour le calcul de fonctions de force gamma

Sujet de stage

Les progrès récents en théorie de la structure nucléaire permettent désormais de générer des données évaluées pour les réacteurs en partant d'une description microscopique du noyau. Dans cette dernière, les propriétés du noyau, considéré comme un système de nucléons en interaction, s'obtiennent par des méthodes de résolution du problème à N corps, la difficulté principale provenant des corrélations fortes s'établissant entre les nucléons. Tantôt dominée par des corrélations de courte portée associées aux excitations individuelles des nucléons, tantôt régie par les corrélations collectives de longue portée, la description cohérente de l'ensemble des noyaux doit parvenir à réunir plusieurs échelles et plusieurs types de corrélations dans un seul et même formalisme.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Parmi les formalismes existants, la réponse linéaire permet de modéliser comment un noyau dans son état fondamental est excité par un photon en effectuant de petites oscillations autour du fondamental. La méthode des amplitudes finies permet de calculer efficacement cette réponse linéaire, avec une complexité bien en deçà des méthodes couramment utilisées.

 Le but du stage est d’utiliser une implémentation de cette méthode pour adresser le problème de la désexcitation nucléaire via le calcul de fonctions de force électromagnétiques, qui jouent un rôle central dans la description des processus de capture neutronique.

 

 

 

 

Pour candidater:

Mikael FROSINI

mikael.frosini@cea.fr

04 42 25 72 75

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique nucléaire, mécanique quantique.

Moyens informatiques :

Système d’exploitation Unix/Linux

Langages informatiques : Connaître un langage de programmation (Python, C++, ...)

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur

Ville

Saint Paul Lez Durance

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

02/01/2023