Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage R&D : assimilation/transposition, criticité


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18799-S0603  

Description de l'unité

Le SPRC (Service de Physique des Réacteurs et du Cycle), intégré au Département d'études des réacteurs (DER) de l’Institut de recherche sur les systèmes nucléaires pour la production d’énergie bas carbone (IRESNE) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Une des missions principales du SPRC est de fournir au CEA et à ses partenaires industriels, des formulaires de calcul pour les diverses filières de réacteurs (ensemble de données nucléaires et schémas de calcul validés). Ces formulaires industriels permettent d'évaluer avec une précision suffisante, pour une filière nucléaire et son cycle associé, les paramètres neutroniques nécessaires à la conception, au fonctionnement et à la sûreté des réacteurs ainsi qu'à celles des autres étapes du cycle nucléaire.
En complément, le SPRC participe à la réalisation des mesures différentielles des données nucléaires, à leur mise en forme et à leur qualification. Il réalise également les études neutroniques de conception de cœurs de réacteurs innovants, et, à l'aide d'études de scénarios électronucléaires, évalue l'incidence des évolutions du parc des installations nucléaires (réacteurs et usines).

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage R&D : assimilation/transposition, criticité

Sujet de stage

Etude des incertitudes des paramètres technologiques et corrélations expérimentales

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Les études de sûreté-criticité visent à établir les dispositions permettant d’éviter le risque de réunir les conditions d'amorçage et d’entretien de réactions de fission en chaîne. Elles sont réalisées à partir d’outils tels que l’Outil de Calcul Scientifique (OCS) CRISTAL. Un dossier de vérification, validation et qualification est associé à ces OCS regroupant, notamment, des éléments démontrant leur capacité à reproduire des résultats expérimentaux représentatifs des configurations d’application. La diversité des applications rencontrées en criticité peut amener les industriels à traiter des configurations peu ou pas représentées dans le dossier de validation, obligeant à tenir compte de marges supplémentaires. La validation des OCS, et son applicabilité aux différentes configurations industrielles représente une des problématiques majeures en sûreté-criticité.
Une méthode, dite de transposition, permet de tirer profit des éléments de validation expérimentale afin d’estimer les biais et incertitudes associées dus aux données nucléaires sur le coefficient effectif de multiplication. L’utilisation de plusieurs expériences de la base de validation nécessite la connaissance des corrélations induites par les paramètres expérimentaux incertains partagés entre ces expériences. A ce jour, seul un nombre limité de ces corrélations a été estimé, et peu d’information permettant leur estimation est disponible. Or, ce facteur peut impacter de manière non négligeable le résultat de la méthode.
A ce sujet, des travaux ont été entrepris au niveau international dans le cadre de groupes d’experts de l’OCDE/AEN dans lesquels le CEA est impliqué. Un précédent stage a démontré la capacité à estimer les valeurs de telle corrélation entre expériences à partir des outils de l’OCS CRISTAL V2.
Après la prise en main des outils de l’OCS CRISTAL : déterministe (APOLLO2) et Monte-Carlo (TRIPOLI-4®), le stage consistera à approfondir la réflexion sur l’estimation de ces corrélations, sur les hypothèses faites sur les incertitudes des paramètres expérimentaux, et leur impact sur la méthode de transposition. Il pourra être intéressant d’interagir avec des laboratoires en charge des mesures, pour mieux appréhender les processus de mesures (valeurs de paramètres et incertitudes).
Ce stage permettra à l’étudiant de prendre en main les outils de modélisation neutronique déterministes et Monte-Carlo, d’appréhender les schémas de calcul de criticité employés dans l’industrie, ainsi que la problématique de détermination des incertitudes expérimentales et leur prise en compte dans les calculs de biais et d’incertitudes. La méthode abordée est d’intérêt majeur dans le cadre des démarches de validation et quantification des incertitudes des codes de calcul. Ce sujet représente donc un intérêt pour les travaux de recherche et développement du CEA, ses partenaires industriels, et s’intègre dans les réflexions de la communauté internationale.

Profil du candidat

3eme année d’Ecole d’ingénieur, Master 2 en Physique nucléaire
Propagation d'incertitudes, APOLLO2, TRIPOLI-4, CONRAD
Master 2

Localisation du poste

Site

Cadarache

Localisation du poste

France, Provence-Côte d'Azur