Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Gestion d'interférence dans un contexte de communications 3D H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2019-10505  

Description de l'unité

Le Leti, institut de recherche technologique de Cea Tech, a pour mission d'innover et de transférer les innovations à l'industrie. Son cœur de métier réside dans les technologies de la microélectronique, de miniaturisation des composants, d'intégration système, et d'architecture de circuits intégrés, à la base de l'internet des objets, de l'intelligence artificielle, de la réalité augmentée, de la santé connectée. Le Leti façonne des solutions différenciantes, sécurisées et fiables visant à augmenter la compétitivité de ses partenaires industriels par l'innovation technologique. L'institut est localisé à Grenoble avec deux bureaux aux USA et au Japon, et compte 1800 chercheurs.

Description du poste

Domaine

Systèmes d'information

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Gestion d'interférence dans un contexte de communications 3D H/F

Sujet de stage

Evaluation de méthodes de gestion des interférences dans un contexte d'un partage du spectre entre les réseaux terrestres (cellulaire par exemple) et aériens (satellites par exemple). Evaluation réalisée par modélisation logicielle d'un tel système et simulations.

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Contexte
Les réseaux de communication 5G sont aujourd'hui matures. Bien que la normalisation de la 5G reste à finaliser, les acteurs de la 5G sont déjà parvenus à un accord sur les technologies clés, l'architecture et les scénarios de déploiement des ces réseaux. La communauté 5G cherche maintenant à traduire les cas d'utilisation de la 5G, les besoins de l'industrie et les envies d'adoption de la 5G, en services commerciaux rentables. Toutefois, la gestion des nouveaux services 5G et de la connectivité transparente dans des secteurs et des domaines d'utilisation très divers nécessite encore l'intégration de multiples technologies d'accès. Le CEA-Leti mène un projet qui vise à concevoir, développer, évaluer et démontrer la multi-connectivité basée sur l'accès multiple, en combinant les technologies d'accès cellulaire et satellitaire pour supporter des services à large bande fiables et ubiquitaires.

Le partage du spectre entre le cellulaire et le satellite est l'une des technologies clés qui permettront la multi-connectivité. La planification de deux technologies d'accès sur la même bande soulève la question de l’interférence de l'une sur l'autre. Dans [1], les auteurs présentent une méthode de classification de l’interférence. L'idée est de mesurer le niveau d’interférence et de décider ensuite si (i) l’interférence peut être traitée comme du bruit (parce qu'elle est suffisamment faible), (ii) l’interférence peut être décodée et soustraite (parce qu'elle est suffisamment élevée) ou si (iii) l’interférence doit être évitée (niveau intermédiaire).

Travail attendu
Le travail consistera à évaluer la méthode proposée dans [1] dans le contexte spécifique du projet mentionné ci-dessus. Le candidat s'appuiera sur un simulateur logiciel (Matlab) déjà développé, qui permet de simuler des systèmes cellulaires et satellitaires 5G partageant la même bande. Le candidat :

Modifiera le logiciel pour qu'il réponde exactement aux besoins de l'étude.
Définira les paramètres (modèle de canal, fréquence, puissance reçue...) à partir des résultats d'autres études (d'autres partenaires) du projet.
Mettra en œuvre (logiciel) une méthode de calcul du niveau d’interférence.
Vérifiera la précision (par des simulations de taux d'erreur) de la méthode.
Des travaux supplémentaires facultatifs concerneront l'étape (ii) ci-dessus. Lorsque l’interférence est suffisamment forte, le récepteur peut avantageusement la décoder et la soustraire au signal reçu avant de décoder le signal requis. C'est ce que l'on appelle les méthodes de "suppression des interférences". Le candidat :

Fournira un état de l'art sur les méthodes d'annulation d'interférence appliquées aux formes d'onde de type OFDM.
Mettra en œuvre (logiciel) la méthode la plus appropriée dans le contexte de l'étude.
Évaluera les performances.

[1] De Mari, M., Strinati, E. C., & Debbah, M. (2014). Interference classification and matching: Two steps optimization for improving spectral efficiency. PlMRC.

 

Moyens / Méthodes / Logiciels

Encadrement par des spécialistes du domaine / Simulateur logiciel Matlab en partie développé.

Profil du candidat

- Dernière année école d'ingénieur
- Traitement du signal; connaissance de l'architecture d'un système de télécommunication.
- Matlab et/ou C.
- Couche physique 4G / 5G; OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing).

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes

Critères candidat

Langues

Anglais (Courant)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Oui

Demandeur

Disponibilité du poste

03/02/2020