Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Mesure du spectre des gammas prompts de fission émis lors de la fission du 246Cm et du 248Cm


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-23205  

Description de l'unité

Au sein de l'Institut IRESNE et du Département d'Etudes des Réacteurs, le Service de Physique des Réacteurs et du Cycle (SPRC) regroupe les compétences en neutronique et physique nucléaire dans le domaine de la physique des réacteurs et du cycle du combustible associé.
Les missions du SPRC sont :
- Le développement et la validation des outils de calcul scientifique (données nucléaires et modélisations neutroniques) pour les diverses filières de réacteurs, utilisés pour évaluer avec précision les paramètres neutroniques des réacteurs et des installations du cycle du combustible ;
- La réalisation d'études neutroniques en soutien à la conception, l'exploitation et le démantèlement des réacteurs nucléaires civils et de propulsion nucléaire, ainsi qu'aux installations du cycle ;
- La réalisation d'études de scénarios de parcs électronucléaires.

Description du poste

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Mesure du spectre des gammas prompts de fission émis lors de la fission du 246Cm et du 248Cm

Sujet de stage

Découverte en 1938, la fission nucléaire est un phénomène extrêmement complexe où la matière nucléaire se déforme jusqu'à se scinder en deux fragments de fission, de masses généralement différentes. Compte tenu de l'importance de la fission en terme d'applications civiles et militaires, des efforts considérables ont été consentis par les physiciens depuis plus de 80 ans pour comprendre ce phénomène. Malgré ces efforts, nous ne disposons toujours pas d'une théorie microscopique satisfaisante capable de décrire précisément l'ensemble des observables de fission (spectres et multiplicités des neutrons et des gammas prompts, rendements de fission...)

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Pour tenter d’améliorer notre compréhension du processus de fission, ce stage se propose de mesurer et de comparer le spectre en énergie des gammas prompts émis par les fragments de fission ainsi que la multiplicité (nombre) totale des raies g émises, pour deux systèmes fissionnant proches : la fission spontanée du 246Cm et la fission spontanée du 248Cm. Pour ce faire, nous prévoyons d’utiliser le dispositif VESPA++, développé par le Centre Commun de Recherche (Joint Research Center) de Geel (JRC-Geel, en Belgique). Ce dispositif comporte deux types de détecteurs : (1) une chambre à ionisation, qui permet la détection des produits de fission; (2) un ensemble de détecteurs dédiés à la détection des gammas prompts composé de 8 LaBr3 de différentes tailles auxquels 10 CeBr3 seront prochainement rajoutés. Les cibles de 246Cm et 248Cm seront positionnées dos à dos au centre de la chambre à ionisation, ce qui permettra de connaitre l’origine des gammas détectés (246Cm(sf) ou bien 248Cm(sf)). Dans un premier temps, le travail de stage consistera à tester et calibrer l’ensemble des détecteurs g. Dans un second temps, la mesure simultanée de la fission spontanée du 246Cm et du 248Cm sera effectuée, puis analysée.  

Ce stage se déroulera dans un Centre Commun de Recherche (Joint Research Center) de la Commission Européenne à Geel en Belgique (Retieseweg 111, 2440 Geel)

Une thèse est également prévue dans la continuité de ce stage, qui pourrait démarrer en octobre 2023.

 Pour candidater:

Olivier SEROT, Olivier LITAIZE

olivier.serot@cea.fr ; olivier.litaize@cea.fr 

04 42 25 72 57

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique nucléaire, notions de physique expérimentale (types et fonctionnements de détecteurs).

Moyens informatiques : Système d’exploitation Unix/Linux

Langages informatiques : Connaissance souhaitée en C++ et en Python

Localisation du poste

Site

Autre

Ville

Retieseweg 111, 2440 Geel, Belgique

Critères candidat

Langues

Anglais (Intermédiaire)

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2023