Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Modélisation spatio-temporelles de signatures RADAR


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2018-4651-867  

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Modélisation spatio-temporelles de signatures RADAR

Sujet de stage

Modélisation spatio-temporelles de signatures RADAR

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le cadre général du sujet est celui de la furtivité RADAR, et plus particulièrement celui de l'analyse des signaux de SER (Surface Equivalente RADAR), quantité physique traduisant la qualité d'un objet à réfléchir les ondes électromagnétiques. Compte tenu du très large spectre de la gamme RADAR (de la VHF aux ondes centimétriques), les études en furtivité RADAR utilisent classiquement des outils traitant de données dans le domaine fréquentiel. Lorsque l'on s'intéresse à la réponse temporelle d'un objet, les formulations classiques reposent le plus souvent sur des approximations 'bande étroite' considérant que la bande passante de l'onde électromagnétique indicente est très faible comparée à celle de l'objet, et que les variations de cette dernière dans le spectre de la première sont quasi inexistantes. Le modèle temporel de l'écho RADAR se ramène alors à une copie du signal incident pondérée par le coefficient de rétrodiffusion de l'objet évalué sur la fréquence porteuse. Le stage concerne la modélisation de la réponse temporelle d'un objet à une onde électromagnétique avec l'objectif de dépasser cete première modélisaiton, afin d'être en mesure de restituer une réponse temporelle réaliste compte tenu de la connaissance de l'objet. Les signaux étudiés résulteront de simulations temporelles 'quasi exactes' reposant sur un solveur des équations de Maxwell dans le domaine temps (modèle FDTD pour Finite Difference Time Domain)

Profil du candidat

INGENIEUR
MATLAB, SCILAB, PYTHON
BAC + 5

Localisation du poste

Site

Cesta