Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Qualité image des circuits hybridés IR-Refroidis: analyse fine de la signature des pixels clignotant H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2021-18750  

Description de l'unité

Les activités du département Optique et Photonique (DOPT) du CEA LETI portent sur le développement de solutions innovantes, de la technologie jusqu'aux systèmes en passant par les composants dans le domaine de l'imagerie et des applications dites "photoniques".

Au sein du DOPT, le Laboratoire d'Imagerie « InfraRouge » (LIR) développe et caractérise les nouvelles générations de détecteurs « infrarouge » refroidis sur les matériaux semi-conducteurs II-VI et III-V, dans le cadre d'un laboratoire commun avec notre partenaire industriel LYNRED, un des leaders mondiaux en détecteurs IR.

Description du poste

Domaine

Optique et optronique

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Qualité image des circuits hybridés IR-Refroidis: analyse fine de la signature des pixels clignotant H/F

Sujet de stage

Réalisation d'une interface de logiciel pour la détection et la classification de pixels défectueux.

Optimisation de la classification des pixels défectueux.

Réalisation d'une campagne de mesure sur un détecteur infrarouge dans différentes conditions.

Durée du contrat (en mois)

6

Description de l'offre

Le Laboratoire Infrarouge travaille depuis de nombreuses années en partenariat avec Lynred pour développer des imageurs infrarouges refroidis sur technologie HgCdTe parmi les plus performants du marché. La qualité image des composants est un différenciateur clé, et dans ce cadre, le phénomène de pixels clignotants (ou RTS) est au cœur des problématiques actuelles. Ce phénomène présente de forte disparité en amplitude et en occurrence temporelle, ce qui en fait une préoccupation majeure, notamment dans les applications spatiales (observation, spectrométrie, etc).

 

Des défauts dans le matériau viennent créer des pièges, qui perturbent le passage du courant. Ces « pièges » ne sont pas réguliers dans le temps, et varient selon les conditions de mesures. Ils sont à l’origine d’un bruit assez caractéristiques. L’objectif de ce stage est d’aider à la compréhension de ce phénomène, et de son lien avec les caractéristiques du matériau utilisé.

 

Pour mettre en avant ce phénomène, il est nécessaire de réaliser des vidéos d’images (appelées cubes) pendant une durée assez importante (typiquement une heure) pour pouvoir observer les sauts de valeurs de pixels. Les évolutions de chaque pixel au cours du temps sont ensuite analysées, afin d’être cataloguer.

 

Partie logicielle


Un programme sous Matlab a été réalisé pour analyser les images et permet de

  • Détecter les pixels en défaut
  • Ranger les pixels dans des catégories selon leur type de défaut
  • Visualiser l’allure des pixels en défaut

 

L’objectif du candidat pour la partie logicielle est celui-ci :

  1. Reprendre le code existant pour améliorer la détection et classification des pixels en défauts
  2. Réaliser une interface utilisateur qui facilite l’utilisation du logicielle (sélection de fichiers, visualisation et manipulation d’images, suivi d’avancement, etc)
  3. Eprouver le code sur plusieurs jeux d’images existants (LWIR/MWIR, mono/multi variantes), ainsi qu’avec des paramétrages de détection différents

 

Partie expérimentale   


Le candidat devra également participer à une partie expérimentale plutôt orientée mesure.

  • Réalisation de cubes d’images sur détecteurs refroidis
  • Ajustement de certains paramètres de mesures pour en déterminer l’impact sur le nombre de défauts total, et par classe
  • Echanges avec les experts de la techno pour aider à limiter ce phénomène pour les produits futurs

Moyens / Méthodes / Logiciels

Matlab

Profil du candidat

De formation Ingénieur et/ou Master, le candidat possède une solide formation sur la physique des matériaux et des composants semi-conducteurs.
Le candidat devra aussi avoir de solide base en Matlab, ainsi que la volonté d'utiliser ses compétences tant sur la partie interface que sur la partie algorithmique. 
Un gout pour la partie expérimentale et mesure sur composants sera également apprécié.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

M2/Ecole d'ingénieur à dominante physique

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

01/02/2022