Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEA

Stage- Optimisation de code numérique appliqué aux simulations électromagnétiques des pixels H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.  

Référence

2022-22966  

Description de l'unité

Le CEA LETI (Laboratoire d'Electronique et des Technologies de l'Information) à Grenoble est un des centres de recherche technologique leaders mondiaux en matière de NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication).
Sa mission première est de développer des solutions innovantes dans ses différents domaines de compétences et de les transférer à l'industrie dans le cadre de partenariats industriels, afin de répondre aux besoins de marchés à forte croissance.

Au sein du Département Optique et Photonique, le Laboratoire d'Imagerie sur Silicium intervient principalement dans les techniques d'imagerie face arrière, dans les filtres d'optiques intégrés, dans les capteurs d'images et dans les rétines de mesure de temps de vol.

Description du poste

Domaine

Technologies micro et nano

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

Stage- Optimisation de code numérique appliqué aux simulations électromagnétiques des pixels H/F

Sujet de stage

L'objectif du stage est d'optimiser l'un des codes de simulations actuellement utilisé au laboratoire afin de réduire le temps de simulation sur des structures complexes. Dans un premier temps, le/la stagiaire auditera le code Matlab existant : analyse du code, documentation et logigramme de fonctionnement, identification les possibilités de parallélisation sur nos clusters de calcul (multi-cœurs CPU ou GPU). Sur cette base, le/la stagiaire choisira, en lien avec les utilisateurs finaux (chercheurs et techniciens) et de manière argumentée, le langage le plus adapté pour la réécriture du code (p. ex. Matlab, Python, C, etc) et proposera d'éventuelles simplifications de l'architecture logicielle.

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le Laboratoire d'imagerie sur Silicium (LIS) du CEA/LETI à Grenoble développe des capteurs d'images CMOS à l’état de l’art. Ces capteurs, afin d’adresser un marché en très forte croissance (appareils photos, smartphones, ordinateurs, automobile, industrie, santé, espace) font l’objet de continuels développements et voient leurs performances sans cesse améliorées. Ces optimisations sont en partie rendues possible grâce aux simulations optiques réalisées à l’échelle du pixel, de l’ordre du micromètre. Ces simulations utilisent des méthodes de calcul scientifique avancées permettant de résoudre les équations différentielles de l’électromagnétisme (équations de Maxwell). Les calculs peuvent être gourmands en mémoire et en temps de calcul notamment sur des structures complexes telles que les pixels.

 

L’objectif du stage est d’optimiser l’un des codes de simulations actuellement utilisé au laboratoire afin de réduire le temps de simulation sur des structures complexes.

 

Dans un premier temps, le/la stagiaire auditera le code Matlab existant : analyse du code, documentation et logigramme de fonctionnement, identification les possibilités de parallélisation sur nos clusters de calcul (multi-cœurs CPU ou GPU). Sur cette base, le/la stagiaire choisira, en lien avec les utilisateurs finaux (chercheurs et techniciens) et de manière argumentée, le langage le plus adapté pour la réécriture du code (p. ex. Matlab, Python, C, etc) et proposera d’éventuelles simplifications de l’architecture logicielle.


Dans un deuxième temps, le/la stagiaire aura en charge la réécriture, la documentation et la validation du code sur la base de « cas tests » définis et calculés à l’aide des différents codes et logiciels existants au laboratoire. Les deux principaux critères de comparaison seront : la précision des résultats et la rapidité d’exécution du code. Une attention particulière sera également portée sur la réutilisabilité du code pour de futur développements.

Moyens / Méthodes / Logiciels

Python, Matlab, C / Cluster de calculà mémoire partagé sous Scientific Linux 7

Profil du candidat

Bac+5, école d'ingénieur ou université.
Formation en mathématique appliquée et calcul numérique.

Localisation du poste

Site

Grenoble

Localisation du poste

France, Auvergne-Rhône-Alpes, Isère (38)

Ville

Grenoble

Critères candidat

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

Ecole d'ingénieurs en informatique ou Master Recherche

Possibilité de poursuite en thèse

Non

Demandeur

Disponibilité du poste

03/04/2023